En trio

Carbonne le 20-07-2012208

Programme inédit:

Harpe – Piano – Voix

                      Cordes pincées à la harpe, cordes frappées au piano, cordes vibrées à la voix, pour un effet sonore d’exception.

Ce concept original permet de découvrir de nouvelles teintes musicales au sein d’un répertoire qui ne vous est pas inconnu.

Opéra, mélodie française, mélodie espagnole se révèlent sous une autre forme où timbre, expression, sensualité et émotion se conjuguent pour vous envoûter.

Les artistes: 

Mezzo-soprano: Rachël Esmoris

Piano: Edwige Geoffroy

Harpe: Katrine Horn

 Interprètent: 

Gabriel  Fauré (1845-1924)

Manuel de Falla (1876-1946)

Georges Bizet (1838-1875)

Ces trois hommes étaient:

compositeurs, amoureux de la poésie…et moustachus.

Gabriel Fauré était un homme  discret, introverti, doté à la fois de doutes et d’une grande force intérieure. Ses mélodies pour voix et piano, ont une saveur subtile, raffinée, élégante; son écriture pour la harpe dégage la même  délicatesse. Le charme fauréen laisse planer on ne sait quel sortilège secret…

Manuel de Falla, de santé fragile, trouvait refuge dans ses rêveries. Il aimait la poésie, la mélodie française et Paris. Natif de Cadix en Andalousie, il écrivit sa première œuvre d’importance: « la vie brève »,  imprégnée de passion romantique, ardente et tumultueuse. Puis vint le recueil des « sept chansons populaires espagnoles »  dont la dimension folklorique du flamenco est indissociable de la composition.

Georges Bizet était de type vif, gai et exalté. Sans jamais aller à Séville de son existence, il a fait naître sa mythique Carmen, tragédie espagnole immortelle, la plus jouée des opéras du monde entier. De cette œuvre émane, la fulgurance d’un rayon de soleil acéré mais aussi la pointe menaçante d’un couteau brandi. Musique et ambiance flamboyante pour un sujet terrible: la fatalité de la mort.

 

Rachël Esmoris  (Mezzo-soprano)

Ses études musicales débutent à six ans au conservatoire de Perpignan. Elle apprend le piano puis se dirige vers l’art lyrique à travers lequel elle pratiquera l’art dramatique et la danse. Elle travaille sa technique dans la classe de Jean-Marie Joye et poursuit  son perfectionnement avec Rié Hamada. Elle passe avec succès le concours des voix du chœur de Bayreuth sous la direction d’Eberhard Friedrich. Elle se produit dans différents festivals ainsi que dans le choeur du Capitole, où elle travaille sous la direction de chefs de chœur mythiques : Pierre Iodice, Patrick Marie Aubert, Alfonso Caïani, Norbert Balatsch et d’éminents  chefs d’orchestre : Michel Plasson, Tugan Sokhiev, Maurizio Benini, Pinchas Steinberg…

Sa carrière évolue, Rachël Esmoris se produit en tant que soliste, spécialisée dans le répertoire romantique et la mélodie française.

Edwige Geoffroy (Pianiste)

Diplômée du conservatoire à rayonnement régional de Toulouse en 2008, Edwige Geoffroy est actuellement professeur de piano à Cugnaux. En parallèle, elle accompagne lors de concerts des œuvres pour chœur comme le Magnificat de John Rutter, la Messe en do mineur de Mozart, etc… Edwige Geoffroy travaille également au théâtre de Pibrac en tant que pianiste répétitrice avec l’association Figaro & Compagnie. Elle a participé à la création de Carmina Burana Domus Derelictae en 2010 ainsi que du Maestro Furioso en 2011 et 2012, mis en scène par Gilles Ramade. Elle s’est aussi produite en formation 4 mains comme récemment lors de l’été 2011, le Festival Musique en Vignes de Fronton.                

 Katrine Horn (Harpiste)

Katrine Horn commence ses études dans son pays natal, le Danemark. Elle entre ensuite à la Guildhall School of Music and Drama à Londres. Après avoir obtenu un premier prix en harpe et en musique de chambre, elle poursuit ses études musicales à Paris où elle obtient un prix d’excellence. Katrine Horn a participé en tant que soliste à de nombreux festivals tels le Festival de Musique d’Eté de Sankt Blasien (Allemagne), Festival de Musique Classique de Tournus (France), Festival de Snape (Angleterre). Elle s’est également produite avec l’orchestre de musique contemporaine Athelas au Festival « Amplitudes », Copenhague-Paris. Elle a enregistré pour la Radio Danoise ainsi que pour Radio France. Ses enregistrements comprennent un disque de musique française pour harpe seule, des œuvres de Benjamin Britten avec chœur, de la musique électronique pour deux harpes et voix, et « Princesses oubliées ou inconnues », musique pour enfants.

Publicités